William Chittick

Rumi et Shams, la voie spirituelle de l’Amour

Rûmî avait été un savant religieux ; il devint un poète.
Il fut un ascète ; il devint enivré par l’Amour
Mais non par le vin de la grappe
Car l’âme illuminée ne boit que le vin de la Lumière.

Sultan Walad

Ouvrage indispensable et accessible à tous, ce recueil constitue tout à la fois une introduction générale à l’œuvre de Rûmî, au soufisme et à l’amour spirituel, par un des grands spécialistes mondiaux de son œuvre, William Chittick.

Il souligne les liens entre poésie, amour et recherche spirituelle tout en retraçant les grands épisodes de la vie du fondateur de l’ordre des derviches tourneurs.

On croit connaître cette dernière mais Chittick nous montre qu’il n’en est rien.

C’est une nouvelle vision de la relation de Rûmî à son guide sur la voie intérieure, Shams, qui nous est offerte ici. Nombreux sont ceux qui ont entendu parler de l’histoire d’amour entre Rûmî et ce derviche surgi de nulle part qui devint son maître et que ses disciples, jaloux, mirent probablement à mort. Ce n’est pas le moindre des mérites de William Chittick que d’avoir fait un sort à cette imagerie et montré que, loin d’être des poètes mystiques en proie à l’ivresse spirituelle, Rûmî comme Shams étaient avant tout des savants religieux, forts respectueux de la Loi sacrée, qui exprimaient une doctrine spirituelle millénaire sous forme de poésie amoureuse.

Ce volume résume les éléments essentiels de la vie de Rûmî mais dégagés de la légende qui l’entoure. Chittick y expose les racines coraniques et le sens spirituel de l’amour qui unissait Rûmî à Shams de Tabrîz et comment ce dernier devient un support dans la voie de réalisation intérieure. Cette étude révèle sous l’amoureux enivré le juriste chevronné fin connaisseur de la loi musulmane et de la théologie. Il développe, de plus, quelques-uns des grands thèmes de son œuvre et comment celle-ci, de portée universelle, entretient des liens étroits avec le shiisme (notamment à travers la figure de l’imâm Husayn) aussi bien qu’avec le sunnisme.

Au fil des chapitres, il rappelle les liens que la poésie tisse traditionnellement avec l’amour divin et la recherche intérieure mais aussi avec la loi sacrée de l’islam et ses fondements. Cette étude montre comment tout ceci s’articule dans la culture islamique aussi bien au sein du peuple que des lettrés. Il permet une relecture de la démarche soufie et montre en quoi celle-ci s’harmonise avec la pratique religieuse plutôt que s’y oppose et comment, justement, l’histoire de l’amour de Rûmî et de Shams peut en être une illustration.

Son travail se double d’une autre préoccupation, pédagogique, visant à produire un texte qui ne soit pas réservé aux seuls spécialistes mais constitue une introduction permettant à tout lecteur de pouvoir comprendre certaines subtilités théologiques, juridiques et esthétiques au cœur de poèmes dont on a trop souvent une approche approximative et que cet essai permet de considérer différemment.

Comme tout ouvrage essentiel, l’ensemble, extrêmement dense, révèle à chaque page de nouveaux prolongements et chaque chapitre est une invitation à approfondir son approche et affiner son regard dans une ouverture intellectuelle enrichissante et stimulante.

Dans son ensemble, ce recueil constitue une synthèse du travail de William Chittick sur Rûmî ; en tant que tel, il constitue un ouvrage de première importance dans l’histoire de la spiritualité musulmane et de la poésie soufie.

Ce livre est le premier de deux volumes sur Rûmî et le soufisme.  Il sera suivi d’un autre sur Rûmî et Ibn ‘Arabî dont Chittick est également un des spécialistes majeurs. Tous deux sont composés à partir d’études jamais réunies en livre à ce jour, y compris en langue anglaise.

Rumi et Shams est, de plus, le premier recueil de William Chittick en langue française. Il vient combler une lacune éditoriale.

Universitaire, William Chittick nourrit cependant ses études de sa connaissance directe des cultures islamiques (il a vécu longtemps en Iran avant la révolution). On lui doit une des meilleures introductions à cette religion, Vision of islam, un best-seller co-écrit avec Sachiko Murata à partir de leurs cours à la Sony Brook University. Ses essais sur le soufisme mais aussi sur l’islam en général ont été salués dans le monde entier et soutenu par des auteurs tels que Annemarie Schimmel ou Michel Chodkiewicz qui a rendu compte régulièrement de ses publications.

« Ce livre fait partie de la brève liste des études universitaires indispensables écrites sur Rûmî et sa communauté. Il est à vivement recommander à tous les étudiants et à ceux qui s’intéressent aussi bien au soufisme qu’à la spiritualité islamique, la littérature persane et, bien entendu, aux légions d’admirateurs de Rûmî. Les ouvrages de William Chittick comptent toujours parmi les plus jalons les plus importants de l’étude de la théologie de la spiritualité islamique. »

Annemarie Schimmel

Parution : octobre 2021

Edition courante

Format : 14 x 22
Reliure : broché
276 pages

ISBN : 978-2-37650-066-7

Prix : 22,00 €

Ouvrage en pré-commande