Jean-Charles Kraehn

Né le 27 juin 1955 à Saint-Malo, Jean-Charles Kraehn commence la BD en autodidacte avant de suivre des études d’industrie graphique à l'École Estienne, à Paris. À cette période, il fait la connaissance de Patrice Pellerin, qui vit alors chez Pierre Joubert, le célèbre illustrateur des Signes de piste et du scoutisme. Ces deux rencontres seront déterminantes ; il se met à travailler d'arrache-pied et reprend les bases du dessin académique : anatomie, perspective, composition, etc.

Une fois son BTS obtenu, il se lance dans le métier de dessinateur. S'ensuivent quelques années difficiles. Au cours de cette période, il apprend le métier sur le tas en acceptant tous les travaux quipeuvent se présenter à lui. Il réalise de nombreuses illustrations (notamment pour les Scouts de France et Hachette). Il fera mêmeun passage éclair dans une agence parisienne de publicité où il travaille six mois comme roughman. Mais la bande dessinée reste son objectif principal.

Son premier album sera une bd historique et didactique pour le Crédit Agricole de l’Oise : 2000 Ans d’Histoire de l’Oise, édité chez ID Program. Suivra, toujours pour la même agence, uneparticipation à un recueil collectif, 2000 Ans d’Histoire de la Bretagne, dans lequel on retrouve de futures grandes signatures telles que, entre autres, André Juillard, Michel Rouge, Lidwine ou Erik Arnoux.

Grâce à Pellerin, il rencontre Jean-Michel Charlier qui lui propose de reprendre le dessin des aventures de Jacques Legall. Il ne recevra cependant jamais le scénario.

Cela ne l’empêchera pas de faire une brillante carrière aussi bien en tant que dessinateur que scénariste et de créer plusieurs séries marquantes de la bande dessinée historique.

Il dessine alors sur un scénario de Patrice Pellerin les trois premiers tomes de la série moyenâgeuse Les Aigles Décapitées qui paraîtront en prépublication dans la revue Vécu.

Il signera ensuite de nombreuses sagas aux éditions Glénat, dont, sur fond de légendes bretonnes, Bout d'homme, dans un registre contemporain, le thriller Gil Saint-André (en solo et, pour certains tomes, avec Sylvain Vallée puis avec Chrys Millien pour le dessin) ou encore une série médiévale, Le ruistre.

En 2006, il dessine le tome 4 de Quintett (Dupuis), pour Frank Giroud.

Il collabore, de plus, comme scénariste aux éditions Dargaud, pour plusieurs séries : une située dans l’antiquité classique Myrkos (avec Miguel au dessin) et, surtout, une série maritime dessinée par Jusseaume, Tramp (plus d’une dizaine de tomes parus à ce jour) dont il débutera, en 2016, un spin off, L'aviateur, avec Chrys Millien au dessin.

Quand il fut question de relancer, en collaboration avec le jeune prodige, Stefano Carloni pour le dessin, ce grand classique de la bande dessinée maritime qu’est Barbe-Rouge, le choix de ce Breton, ami de Patrice Pellerin qui anima, un temps, lui aussi cette série, s’impose comme une évidence. Il n’y a pas eu d’erreur et le résultat est une réussite. La série ne pouvait trouver meilleurs repreneurs. Tous deux insufflent à une trame classique ce qu’il faut de modernité aussi bien sur le plan scénaristique que graphique. Le résultat devrait marquer la renaissance de cettegrande saga créée en 1959 dans les pages de Pilote par les immenses Charlier et Hubinon.

Après avoir longtemps vécu en Bretagne, Jean-Charles Kraehn s’établit en 2020 dans le Midi. Marié, il est le père de trois filles.

Bandeau : Kraehn & Carloni © Dargaud, 2020

Du même auteur

Barbe-Rouge<br>Pendu haut et court !

Barbe-Rouge
Pendu haut et court !

Jean-Charles Kraehn, Stefano Carloni

Edition cartonnée toilée avec jaquette quadri et tranchefile sur papier 170 gr. numérotée et signée, 80 pages couleurs - 30,6 x 40,6 - PVP : 175,00 €